Dytique

Les dytiques sont des insectes appartenant à l’ordre des coléoptère et à la famille des Dysticidae. Leurs larves sont aquatiques, comme les adultes qui possèdent des pattes très adaptées à la nage et peuvent stocker de l’air sous leurs élytres lorsqu’ils sont sous l’eau. Ils sont cependant aussi capables de quitter le milieu aquatique pour retrouver la terre ferme et s’envoler à la recherche d’autres mares ou de partenaires pour la reproduction.


  • Notonectes dans les piscines : que faire ?

    Les notonectes ou abeilles d’eau sont des punaises aquatiques qui nagent la tête en bas. On les retrouve dans les mares, étangs, mais aussi dans les piscines où elles sont rarement les bienvenues ! Voici quelques informations sur leur biologie et sur les moyens permettant de cohabiter avec ces insectes.

  • Le dytique utilise ses ailes pour vivre sous l’eau !

    Les dytiques sont des insectes aquatiques de l’ordre des coléoptères et de la famille des Dytiscidae. Ils sont prédateurs d’autres insectes, d’arthropodes et de petits amphibiens à l’état de larves et d’adultes. Ils nagent à l’aide de leurs pattes arrières, et respirent en capturant de l’air sous leurs élytres. Ils font partie des insectes les plus courants dans les mares, les étangs et les bassins où il n’y a pas de poissons.

  • Les Noteridae, des coléoptères aquatiques proches des dytiques

    Les coléoptères de la famille des Noteridae sont des insectes aquatiques proches des dytiques (Dytiscidae). Ils vivent dans les mêmes habitats, ont le même régime alimentaire, mais quelques subtilités morphologiques permettent de les distinguer.
    La famille des notères ou Notoridae regroupe en France trois espèces, qui se distinguent des dytiques ou Dytiscidae (voir l’article sur les dytiques de France) par leur ventre plat et leur métacoxas larges, en forme de plaque, ou par leurs coxas (...)

  • Coléoptères nageurs : le dytique a des rames à la place des pattes

    Certains insectes se sont adaptés de manière étonnante à leur environnement. Les pattes des dytiques sont ainsi devenues de véritables rames au cours de l’évolution...

  • La larve de dytique, terreur des étangs

    Les larves de dytiques sont des coléoptères aquatiques. Les larves de ces insectes, comme les adultes, sont des prédateurs utiles dans les mares car ils chassent les larves de moustiques. Voici leur biologie et cycle de vie.

  • Le défi de l’Hydrophile : être adapté à la course, au vol et à la nage en apnée !

    Les hydrophiles sont des insectes de l’ordre des coléoptères. Pour respirer, ils stockent l’air sous leur corps, ce qui donne un aspect très brillant et argenté à leur ventre. C’est un des plus grands coléoptères de France, et il cumule les records : l’hydrophile maîtrise aussi bien la course à pied que le vol ou la nage !