Phytophages

Les mots phytophages et herbivores désignent les animaux qui se nourrissent principalement de végétaux. Le terme phytophage est surtout utilisé en agriculture pour désigner des insectes ravageurs des cultures, qui se nourrissent soit en mangeant les feuilles des plantes cultivées ou directement les fruits, bulbes et tubercules.

Il existe de très nombreux insectes phytophages, comme par exemple les pucerons qui se nourrissent de la sève des plantes, ainsi que divers coléoptères, thrips et chenilles qui se nourrissent des feuilles, des charançons qui se nourrissent des graines, les mouches mineuses qui s’attaquent aux feuilles des poireaux par exemple...

Par soucis de clarté, nous avons sur ce site séparé les insectes granivores (qui se nourrissent de graines) des autres phytophages. Si nous suivions à la lettre le terme de phytophage au sens scientifique, même les insectes comme les abeilles peuvent être considérés comme phytophages puisqu’elles se nourrissent de pollen et de nectar. Cependant, le terme est utilisé de manière courante avec une connotation péjorative. Comme les abeilles apportent un bénéfice aux plantes via la pollinisation, elles ne sont généralement pas désignées comme des insectes phytophages.


  • Que mange le gendarme (l’insecte) ?

    Les punaises gendarmes (Pyrrhocoris apterus) sont des insectes rouges et noirs fréquents dans les jardins potagers. Que mangent-ils ? Sont-ils nuisibles ? Sont-ils dangereux ? Toutes les réponses sont ici, avec un petit aperçu de leur biologie.

  • Les cercopes : responsables de la bave blanche sur les plantes

    Les Cercopidae ou cercopes forment une famille d’insectes proches des cigales et cicadelles. Ils sont responsables des amas de bulles que l’on retrouve parfois sur les tiges des plantes, parfois appelée crachat de coucou. Ces bulles qui ressemblent à une sorte de bave mousseuse fixée sur la tige ou sur les feuilles des plantes du jardin sont produites par les larves des Cercopidae, pour se protéger des prédateurs. Parfois les cercopes sont improprement appelés cicadelles.

  • Papillons et chenilles de France

    Photographies de papillons et de chenilles de France, Suisse et Belgique. Cette page regroupe différentes espèces françaises d’insectes de l’ordre des lépidoptères, c’est à dire de papillons et de leur stade larvaire, les chenilles.

  • La punaise arlequin, Graphosoma italicum

    La punaise arlequin, avec son corps rouge à rayures noires, se promène dès qu’il fait beau sur les grandes ombelles blanches des fleurs de carottes et autres apiacées. Ces punaises sont en latin des Graphosoma italicum ou Graphosoma semipunctatum, et les couleurs vives ces punaises sont un avertissement.

  • Quel traitement contre la cochenille farineuse ?

    Les cochenilles farineuses sont des insectes phytophages qui affaiblissent les plantes d’intérieur. Apprenez comment les repérer et lutter efficacecement contre les cochenilles farineuses sans recourir aux insecticides toxiques.

  • Le charançon ou "balanin" du chêne

    Les charançons ont mauvaise presse... mais à qui le charançon du chêne porte-t-il préjudice ? Et comment peut-on le distinguer des autres espèces forestières du genre Curculio ?

  • Que faire contre le doryphore de la pomme de terre

    Le doryphore est le plus redoutable prédateur des patates de nos jardins potagers. Les larves de ce coléoptère très coloré se nourrissent en effet des plantes de la famille des solanacées, comme les pommes de terre, tomates et aubergines. Que faire contre le doryphore ? voici comment s’en débarrasser.

  • La chrysomèle de l’aulne, un coléoptère bleu métallique

    La chrysomèle de l’aulne ou galéruque de l’aulne, Agelastica alni, est un coléoptère phytophage. Les adultes se nourrissent des feuilles d’aulnes, en creusant des trous, alors que les larves causent leurs brunissements car elles se contentent de racler le dessus des feuilles. Malgré sa couleur bleu métallisée singulière et la ponctuation dense de ses élytres, d’autres insectes lui ressemblent et il est difficile de correctement l’identifier.

  • La punaise nébuleuse ou punaise grise

    La punaise grise ou punaise nébuleuse, Rhaphigaster nebulosa, est une espèce très commune dans les jardins et dans nos maisons en hiver. Cette espèce autochtone ne doit pas être confondue avec la punaise diabolique qui lui ressemble beaucoup. Voici comment les différencier.

  • Que fait la Corée marginée dans votre jardin ?

    Que fait la corée marginée (Coreus marginatus) dans votre potager ? Est-elle une menace pour vos fruits et peut-on s’en débarrasser ? Voici les réponses à vos questions.