MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Définition : Vie en société


Tous les insectes ne sont pas solitaires. Nombreux sont ceux qui vivent durant une certaine période avec leurs descendants (comme les perce-oreilles), qui partagent une souche d’arbre avec d’autres individus de leur espèces (les cafards, et de nombreux arthropodes comme les cloportes) et certains ne peuvent même survivre qu’en société, comme les termites, les fourmis ou les abeilles sociales.

Les articles listés ci-dessous illustrent ces différents niveaux de socialité.

Articles liés :

La vie en société chez les insectes

Le nombre d’espèces sociales est faible, mais leur biomasse, la masse totale de tous les individus de ces espèces, est bien loin d’être négligeable. La socialité est sans aucun doutes la clé du succès de nombreux insectes. Les termites, guêpes, frelons, (...)

Les fourmis coupeuses de feuilles ou fourmis champignonnistes

Les fourmis de la tribu des Attini sont des fourmis sud-américaines spécialisées dans la culture d’un champignon dont elles se nourrissent. Leur activité de fourragement est donc centrée autour de la culture de ce champignon, qui nécessite que des (...)

La communication chez les fourmis : indiquer le chemin aux membres de la colonie

Il suffit souvent de baisser les yeux sur le sol pour trouver une fourmi : pourquoi les fourmis sont-elles si abondantes ? Probablement grâce à leur capacité à trouver et à s’approprier les sources de nourriture disponibles dans la nature [42]. Et (...)

Des fourmis des bords de rivières utilisent leurs larves comme bouées

Pour les fourmis, vivre au bord de l’eau est une aubaine. Les insectes et animaux morts s’échouent par centaines sur les plages et il suffit donc de les ramasser pour profiter de cette importante source de protéines. Les plages de galets et les (...)

Comment les abeilles contrôlent-elles la température de la ruche ?

Comment les abeilles contrôlent-elles la température de la ruche ? Quel est la température optimale d’une ruche pour les abeilles ?Les oeufs, larves et nymphes des abeilles de l’espèce Apis mellifera ne se développent normalement qu’entre 32 et 36°C (...)

Comment se développent les différentes castes chez les fourmis ?

Fourmi Camponotus lateralisChez les hyménoptères sociaux [65], ainsi que chez les termites et quelques autres crevettes sociales et rat-taupes nus, il existe une caste d’individus stériles souvent appelés "ouvrières" (ces individus sont tous des (...)

La thermorégulation des fourmilières chez les fourmis des bois

Qu’est-ce qu’une fourmi rousse ou fourmi des bois ?Les fourmis des bois ou fourmis rousses sont un groupe d’espèces appartenant au genre Formica. Ce genre est divisé en quatre "sous-genres" : Les Serviformica, qui construisent des nids dans la (...)

Le Monde : "Polistes fuscatus", une guêpe très physionomiste

Article en ligne du journal Le Monde résumant les découvertes en écologie et biologie d’un groupe de chercheur mettant en évidence la reconnaissance entre individus sur des critères physiques entre des guêpes polistes d’une même colonie :"Polistes (...)

Les fourmis du genre Cardiocondyla

On trouve en France deux espèces appartenant au genre Cardiocondyla : C. elegans et C. obscurior. Elles se distinguent facilement des autres gens car elles possèdent un pétiole et un postpétiole (sous-famille des Myrmicinae [95]) et que le (...)

Quels sont les stades de développement des fourmis ?

Combien de stades de développement y-a-t-il chez les fourmis ?Il existe trois stades principaux de développement et quatre stades au total chez les fourmis :l’oeufla larvela nymphe (parfois entourée d’un cocon)l’adulte (parfois appelé (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 5130149