MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Définition : Vie en société


Tous les insectes ne sont pas solitaires. Nombreux sont ceux qui vivent durant une certaine période avec leurs descendants (comme les perce-oreilles), qui partagent une souche d’arbre avec d’autres individus de leur espèces (les cafards, et de nombreux arthropodes comme les cloportes) et certains ne peuvent même survivre qu’en société, comme les termites, les fourmis ou les abeilles sociales.

Les articles listés ci-dessous illustrent ces différents niveaux de socialité.

Articles liés :

La vie en société chez les insectes

Le nombre d’espèces sociales est faible, mais leur biomasse, la masse totale de tous les individus de ces espèces, est bien loin d’être négligeable. La socialité est sans aucun doutes la clé du succès de nombreux insectes. Les termites, guêpes, frelons, (...)

Quels sont les stades de développement des fourmis ?

Combien de stades de développement y-a-t-il chez les fourmis ?Il existe trois stades principaux de développement et quatre stades au total chez les fourmis :l’oeufla larvela nymphe (parfois entourée d’un cocon)l’adulte (parfois appelé (...)

La thermorégulation des fourmilières chez les fourmis des bois

Qu’est-ce qu’une fourmi rousse ou fourmi des bois ?Les fourmis des bois ou fourmis rousses sont un groupe d’espèces appartenant au genre Formica. Ce genre est divisé en quatre "sous-genres" : Les Serviformica, qui construisent des nids dans la (...)

Comment les abeilles contrôlent-elles la température de la ruche ?

Comment les abeilles contrôlent-elles la température de la ruche ? Quel est la température optimale d’une ruche pour les abeilles ?Les oeufs, larves et nymphes des abeilles de l’espèce Apis mellifera ne se développent normalement qu’entre 32 et 36°C (...)

Formicoxenus nitidulus : des petites fourmis qui squattent les nids des grosses !

Formicoxenus nitidulus et une fourmi hôteDifficile quand on est une petite fourmi de faire sa place parmi les plus grosses. Et Formicoxenus nitidulus n’échappe pas à la règle : cette minuscule fourmi vit uniquement sur les dômes de brindilles et (...)

Jeunes araignées épeires diadèmes

Après une naissance massive d’araignées épeires diadème, Araneus diadematus, celles-ci restent regroupées. Elles se regroupent au milieu de la toile, et attendent l’arrivée d’un insecte. Il suffit de souffler sur la toile pour provoquer la dispersion des (...)

Ces abeilles naturellement résistantes au Varroa destructor

Cela fait presque 40 ans que le Varroa destructor, un acarien parasite de l’abeille, est arrivé en Europe depuis l’Asie [68]. Pour protéger leurs ruches, les apiculteurs utilisent diverses techniques permettant de limiter le nombre de varroas. En (...)

La communication chez les fourmis : indiquer le chemin aux membres de la colonie

Il suffit souvent de baisser les yeux sur le sol pour trouver une fourmi : pourquoi les fourmis sont-elles si abondantes ? Probablement grâce à leur capacité à trouver et à s’approprier les sources de nourriture disponibles dans la nature [82]. Et (...)

Comment se développent les différentes castes chez les fourmis ?

Fourmi Camponotus lateralisChez les hyménoptères sociaux [89], ainsi que chez les termites et quelques autres crevettes sociales et rat-taupes nus, il existe une caste d’individus stériles souvent appelés "ouvrières" (ces individus sont tous des (...)

Tandem-running, recrutement de fourmis

Certaines espèces de fourmis des genre Temnothorax et Leptothorax utilisent une méthode de communication nommée tandem-running : lorsqu’une fourmi a trouvé une source de nourriture, elle retourne au nid pour recruter d’autres fourmis. Alors que (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 5549380