MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

La plupart des visiteurs de Myrmecofourmis.fr cherchent
comment chasser les fourmis de la maison, veulent savoir ce que sont les fourmis volantes ou combien de fois une fourmi peut porter son propre poids, souhaitent découvrir les techniques de la macrophotographie, ou sont des entomologistes, naturalistes ou simplement des curieux de nature impatients de découvrir les insectes les plus étranges...

Trophallaxie entre fourmis


L'objectif de ce site internet est d'apporter des connaissances scientifiques vulgarisées sur les petits animaux qui nous entourent. Cela inclut bien sur ceux qui sont présents dans nos maisons et nos jardins (par exemple les fourmis, psychodidae, cloportes, scutigères,...) mais aussi des animaux parfois moins communs (mantispes, tritons, insectes du sol,...). Tous les articles sont illustrés par de nombreuses photographies macro qui permettent de voir de plus près les insectes, araignées, mille-pattes et autres petits animaux en question.
Myrmecofourmis.fr se veut être à destination des entomologistes, des naturalistes et aux moins biologistes d'entre nous, désireux d'en apprendre plus sur les animaux qu'ils peuvent rencontrer dans leur maison, leur potager ou pendant leurs promenades en pleine nature !
Les informations sur la biologie, le cycle de vie, l'alimentation, l'écologie et la reproduction des espèces présentées dans les articles font l'objet d'un minutieux travail de vérification, et dans la mesure du possible, toutes les références utilisées pour construire les articles sont citées en bas de page. N'hésitez pas à nous faire donner votre avis en utilisant les forums en bas des pages !

Navigation par mots clés:




Articles les plus récents:



La thermorégulation des fourmilières chez les fourmis des bois

Insecta, Hymenoptera, Formicidae, Formicinae, Formica sens strict : Thermoregulation, gestion de la température

Les fourmis rousses ou fourmis des bois appartiennent au genre Formica "au sens strict". Ces espèces construisent des fourmilières en dômes de brindilles et d’aiguilles qui leur permettent un contrôle fin de la température à l’intérieur de leur nid, un peu comme les abeilles dans leur ruche. La thermorégulation se fait par les individus qui se chauffent au soleil et via le dôme et les entrées du nid, que les fourmis ouvrent et ferment pour contrôler la chaleur !



Les géophiles ou Geophilomorpha

Myriapoda, Chilopoda, Geophilomorpha (y compris Geophilidae) ou géophiles

Les géophiles sont des mille-pattes de la classe des Chilopodes et de l’ordre des Geophilomorpha. Ce terme désigne aussi les myriapodes de la famille des Geophilidae, inclue dans l’ordre des Geophilomorpha. Ce sont des animaux dépourvus d’yeux, au corps très long, souvent jaune ou orange clair et qui possèdent de très nombreuses pattes.



Les Noteridae, des coléoptères aquatiques proches des dytiques

Insecta, Coleoptera, Noteridae, Noterus clavicornis

Les coléoptères de la famille des Noteridae sont des insectes aquatiques proches des dytiques (Dytiscidae). Ils vivent dans les mêmes habitats, ont le même régime alimentaire, mais quelques subtilités morphologiques permettent de les distinguer.



Les carabes, des insectes prédateurs auxiliaires des cultures

Insecta, Coleoptera, Carabidae

Les Carabidae ou carabes sont des insects de l’ordre des coléoptères. Ils ont un corps souvent sombre et de nombreuses espèces ont des reflets métalliques verts, bleus ou violets. On les trouve dans une grande diversité de milieux. Ce sont des coléoptères prédateurs souvent cités comme auxiliaires des cultures et bioindicateurs.



Le gyrin ou tourniquet, un coléoptère nageur

Insecta, Coleoptera, Gyrinidae, Gyrinus - Orectochilus - Aulonogyrinus

Les gyrins ou tourniquets sont de petits coléoptères souvent noirs ou bruns de la famille des Gyrinidae qui chassent des proies à la surface de l’eau ou mangent de petits insectes morts. Ils flottent la plupart du temps, mais zigzaguent ou tournent sur eux-mêmes très rapidement lorsqu’ils sont dérangés. On les trouve partout en France sur les plans d’eaux calmes. Pour ne pas se faire dévorer par les animaux aquatiques ils possèdent une deuxième paire d’yeux composés sous leur corps et produisent des substances toxiques !



Le triton alpestre, Ichthyosaura alpestris

Vertébré, Amphibien, Urodèle, Salamandridae, Ichthyosaura alpestris

Le triton alpestre est un amphibien terrestre et aquatique qui se distingue des autres espèces de tritons de France par un ventre entièrement orange vif et des points noirs présents sur les bandes blanches latérales. Voici une fiche sur sa biologie, son écologie, sa systématique et sur ses menaces et statuts de protection.



Les collemboles

Arthropoda, Hexapoda, Collembola

Les collemboles sont de très petits animaux principalement détritivores. Ils forment une classe d’hexapodes (proches des insectes), pourvus d’un organe très particulier, appelé furca ou furcula, qui leur permet de sauter loin pour fuir un danger. Ils vivent généralement dans le sol et la litière, même si certains s’aventurent dans les composts ou dans la maison.



Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 1515836