MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes


Fourmis ailées et volantes : essaimage

Fourmis ailées, volantes, mâles & princesses ou aludes

Tous les ans, les fourmis volantes s’envolent pour s’accoupler. Sont-elles dangereuses ? Comment se débarrasser des fourmis volantes ou les chasser de la maison ? Réponses.

Les fourmis volantes, aussi appelées aludes ou fourmis ailées s’envolent souvent dans les jardins et les maisons en été. Ces fourmis ailées sont-elles dangereuses ? Les fourmis volantes piquent-elles ? Toutes les réponses sont ici.

Les fourmis volantes sont les mâles et femelles reproductrices chez les fourmis. Tous les étés, le plus souvent avant ou après un orage, elles s’envolent pour s’accoupler lors de l’essaimage, aussi appelé vol nuptial. Ces fourmis volantes sont en fait les futures reines fourmis et leurs princes. Eh oui, ces fourmis au vol lourd et maladroit ne voleront pas toute leur vie. Immédiatement après l’accouplement, toutes les fourmis ailées femelles arrachent d’ailleurs leurs ailes.

Les fourmis volantes ne s’envolent normalement pas dans les maisons, mais il arrive que des fourmis ailées s’envolent dans une maison par erreur... si votre maison est envahie de fourmis ailées, alors vous trouverez ici toutes nos astuces détaillées pour chasser les fourmis de la maison. De manière générale, les fourmis volantes partent d’elles-mêmes après quelques heures ou au pire quelques jours. Les reines de chaque nid ne s’envolent généralement qu’une fois par an. Le plus simple est alors d’ouvrir en grand les fenêtres et les fourmis volantes partiront d’elles-mêmes. Dans le pire des cas, l’aspirateur est une solution efficace pour s’en débarrasser, mais évitez à tout prix les insecticides et autres barrières à insectes et répulsifs chimiques qui sont généralement toxiques pour les humains, les animaux et l’environnement.
Essaimage des mâles ailés

Chez presque toutes les espèces de fourmis, les femelles et les mâles ont des ailes, qui leur permettront de voler afin d’aller s’accoupler avec d’autres mâles et femelles des autres colonies. Cette période s’appelle l’essaimage, des milliers de femelles et de mâles, gavés de nourriture et venant de colonies différentes, s’envolent pour aller s’accoupler. Voici des photos d’en envol ou "essaimage" de fourmis volantes du genre Myrmica :
Fourmis, reproduction
Accouplement de fourmis
Accouplement de fourmis volantes

Les fourmis volantes mâles meurent quelques heures ou quelques jours après l’essaimage, s’il ne se fait pas manger avant par des oiseaux ou d’autres fourmis. Les mâles des fourmis volantes sont souvent nombreux aux pieds des lampadaires, ils sont attirés par la lumière et se font souvent manger par les chauve-souris et les araignées :
Mâles fourmis sous un lampadaire
Mâles fourmis
Les fourmis ailées femelles doivent faire face aux mêmes prédateurs des fourmis, et elles ont aussi parfois des problèmes de malformations (à cause de parasites comme les acariens) comme des ailes tordues, pliées ou atrophiées les empêchent de s’envoler.

Pour s’envoler les fourmis séxuées cherchent un point haut à proximité de la fourmilière : le mur d’une maison, un arbre, de l’herbe,... Il est fréquent qu’elles chutent plusieurs fois avant d’arriver à décoller (ce qui ne représentent pas un danger pour la fourmi en raison de sa légèreté), elles ne pourront éviter, à cause leur vol maladroit et linéaire, les oiseaux qui les mangeront par centaines.
Une fois qu’elles se seront accouplées avec un ou plusieurs mâles, elles se poseront au sol et s’arracheront les ailes à l’aide de leurs mandibules et de leurs pattes. Ces ailes sont devenues inutiles et gênantes : elles freinent la fourmi et attirent les prédateurs.
Vidéo de reines fourmis s’arrachant leurs propres ailes !

Elles essayeront alors de fuir les prédateurs, s’arrêtant pour inspecter les anfractuosités ou toute fissure qui pourrait leur permettre de se cacher et surtout de commencer à pondre les premiers oeufs.
En fait, dès que les reines auront heurté le sol et arraché leurs ailes, il faudra qu’elles évitent les araignées, les lézards, les mantes religieuses, mais surtout, les fourmis. Les plus grands prédateurs des reines fourmis sont les fourmis. Les fourmis ouvrières des autres colonies sortent massivement et capturent les reines des autres colonies pour les manger.

Mâle myrmica attaqué

Photos d’un essaimage de fourmis jaunes Lasius flavus avant un orage avec des fourmis volantes femelles :
Princesses Lasius flavus
L'envol d'une princesse.
Princesse Lasius flavus

Essaimages avec envolée de mâles fourmis ailées de l’espèce de fourmi Lasius niger :
Envolée de fourmis ailées
Mâles fourmis ailés

Après un essaimage, une reine fourmi de l’espèce Formica fusca désailée :
Reine fourmi désailée

Reine fourmi du genre Myrmica désailée après un essaimage :
Reine fourmi désailée


Forum

  • Fourmis ailées et volantes : essaimage
    15 juin 2017, par marie-vistoria

    Aujourd’hui j’ai trouver deux de ces fourmis ailé dans ma piscine je les ai sauvé et mise au soleil pour qu’elles saiche et j’ai atendu quelque heure et elles sont saine et sauve et l’une d’elle est rentrer dans ma maison et l’autre je l’ai mise en hauteur pour qu’elle s’envole et elle est parti.

    • Fourmis ailées et volantes : essaimage
      3 juillet 2018,par DJ WOB

      Ah si tout le monde pouvait en faire autant ! Bravo en tout cas, et que vivent la flore et la faune !

    • Fourmis ailées et volantes : essaimage
      13 juillet 2018,par alice

      Bonjour,

      je viens de trouver une belle quantité de fourmis volantes dans un coin de mur de notre salon. Je n’ai pas envie de les blesser mais je n’ai pas non plus envie qu’elles restent coincées là. Une idée de ce que l’on peut faire ?

    • Fourmis ailées et volantes : essaimage
      20 septembre 2018,par Gerarda beka

      je les piège dans une passoire et les fait griller au chalumeau...

Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 440884 / 4308643