Myriapode

Un myriapode est un arthropode pourvu de nombreux segments en anneaux qui portent une ou deux paires de pattes. Les mille-pattes et centipèdes désignent les myriapodes dans le language courant.


  • La Scutigère Véloce des maisons est-elle dangereuse ?

    Voici comment vous débarrasser d’une scutigère véloce sans vous faire mordre et pourquoi les scutigères sont des milles-pattes à garder dans les maisons ! Résumé de leur biologie.

  • Le plus long mille-pattes de France

    Himantarium gabrielis est le plus long mille-patte géophile de France, Belgique et Suisse. Il peut posséder jusqu’à 177 paires de pattes et mesurer jusqu’à 22cm de long. On ne le rencontre pas souvent. Heureusement, car il possède des glandes produisant un liquide toxique et volatile.

  • Glomeridés : former une boule parfaite est la meilleure défense

    Ils ressemblent aux cloportes, mais il n’en est rien. Les gloméridés sont de petits mille-pattes capables de se rouler en une boule parfaite.

  • Les polydesmidés, mille-pattes à épaulettes

    D’étranges mille-pattes à épaulettes vivent dans la litière. Ils appartiennent à la famille des Polydesmidés et participent activement à la dégradation des feuilles et branches mortes.

  • Les Lithobies : des prédateurs auxiliaires du jardinier

    Les lithobies sont des myriapodes, comme les mille-pattes et les scolopendres, que l’on trouve sous les pierres, les bouts de bois, dans la litière et sous l’écorce des arbres. Ce sont des prédateurs rapides de nombreux autres arthropodes, en particulier des araignées et des insectes. Mais attention à ne pas la toucher : son venin est particulièrement douloureux.

  • Tous les huit ans exactement, ces mille-pattes font dérailler les trains

    Un mille-pattes peut-il faire dérailler un train ? Oui, dans une montagne près de Tokyo, au Japon, des mille-pattes se rassemblent tous les huit ans pour une migration spectaculaire. Ils sont tellement nombreux que les trains doivent s’arrêter de peur de dérailler sur ce tapis glissant de millions de mille-pattes.
    On le sait depuis longtemps, les cigales ont un cycle de vie sur plusieurs années. Ce qu’on ne savait pas jusqu’à maintenant, c’est qu’une espèce de mille-pattes des montagnes (...)

  • Les géophiles ou Geophilomorpha

    Les géophiles sont des mille-pattes de la classe des Chilopodes et de l’ordre des Geophilomorphay compris la famille des Geophilidae. Ces animaux n’ont pas d’yeux, mais ont un corps très long jaune, brun ou orange clair et possèdent de très nombreuses pattes.

  • Iules et autres mille-pattes

    Les mille-pattes sont des animaux du sous-embranchement des Myriapodes. Ils sont reconnaissables à leur grand nombre de pattes et à leur corps fait de courts segments. En France, on retrouve différents groupes de mille-pattes : les scolopendres, les scutigères, les lithobies, les iules, les polyxénidés et les gloméridés. Les mille-pattes sont très diversifiés. Sur le plan morphologique, certains ressemblent à des cloportes (gloméridés) tandis que la plupart ressemblent à de longs vers (...)

  • Les symphyles, de minuscules myriapodes

    Les symphyles (Symphyla) forment une classe de petits arthropodes myriapodes (comme les mille-pattes). Ils sont complètement dépigmentés et aveugles, car ils vivent dans le sol et dans la litière des forêts.

  • Le mille-patte ou blaniule mouchetée et autres Blaniulidae

    Les blaniulidae sont des diplopodes de l’ordre des Iulida (iules). Ce sont de petits animaux de la litière qui se nourrissent principalement de la matière organique en décomposition. Une des espèces les plus courantes et les plus reconnaissable est le blaniule tacheté ou blaniule moucheté, Blaniulus guttulatus.
    Les blaniules (famille des Blaniulidae) sont des arthropodes du sous-embranchement des myriapodes, de la classe des diplopodes et de l’ordre des Iulida. Ce sont des mille-pattes (...)