Capricorne et insectes coléoptères longicornes

Cerambycidae, capricornes ou longicornes

Les Capricornes, Ergates, Rhagies ou Aegosomes sont des insectes longicornes : une famille de coléoptères qui doivent leurs noms à la démesure de leurs antennes.

  • Cerambyx scopolii, le petit capricorne. Lorsqu’il est adulte, se nourrit de pollen. Sa larve est xylophage. Bien qu’il s’appelle le "petit" capricorne, cet insecte s’approche des 3cm...
    Insecte capricorne: petit capricorne Cerambyx scopolii. Un petit longicorne noir à longues antennes.
    Petit insecte capricorne
    Cerambyx scopolii, un insecte capricorne.
    L’insecte capricorne, Cerambyx scopolii
    Petit capricorne, insecte Cerambyx scopolii.
    Insecte capricorne, Cerambyx scopolii

Lorsqu’on dérange le petit capricorne, par exemple en le bloquant délicatement entre les doigts, on peut l’écouter striduler !

Le Grand capricorne lui est plutôt discret, cet insecte est peu visible le jour contrairement au petit capricorne que l’on observe souvent sur les fleurs.

  • Ergates faber l’Ergate forgeron ou Ergate ouvrier. Les macrophotographies montrent une femelle en train de pondre ses oeufs dans un tronc mort au sol. Il s’agit de l’un des plus grands insectes d’Europe, pouvant atteindre 5cm [1]. Ses larves se développent dans le bois comme pour la plupart des Cérambycidés (longicornes).
    Femelle longicorne en train de pondre dans du bois.
    Ergates faber
    Femelle Cerambycide en train de pondre dans une souche. Gros plan sur l'abdomen noir et l'ovipositeur orange qui permet à la femelle d'insérer les oeufs dans le bois.
    Ergate forgeron femelle et son ovipositeur
    Capricorne femelle et ponte dans du bois mort.
    Ergate ouvrier
  • Aegosoma scabricorne, l’Aegosome scabricorne, est un des plus grand longicornes français, le specimen des macrophotographies ci-dessous fait 5cm. Il s’agit d’une femelle, on peut voir son ovipositeur qui lui sert à déposer les oeufs.
    Cet insecte xylophages est capable de creuser d’énormes trous de sortie dans les arbres et revient pondre dans l’arbre où il s’est développé [2]. l’Aegosome scabricorne préfère le bois mort ou les parties abimées des arbres. La larve se développe pendant près de 3 ans dans le bois, avant de se transformer en nymphe. L’insecte une fois adulte creuse le bois pour sortir, laissant un trou caractéristique dans les souches et les troncs au sol.
    Aegosoma scabricorne, l'aégosome scabricorne, un grand coléoptère longicorne saproxylophage qui se nourrit de bois mort à l'état de larve, ici vu adulte avec ses grandes antennes et son corps brun sur une souche d'arbre.
    Longicorne
    Cerambycidea, un grand longicorne brun sur du bois mort.
    Aegosoma scabricorne
  • Rhagium sycophanta, la Rhagie Sycophante se rencontre en forêt sur les arbres morts où elle pond ses oeufs. Les femelles sont floricoles et leurs larves saproxylophages : elles mangent du bois pendant 2 ans avant de se transformer en adultes [3].
    Macrophotographie d’une Rhagie sycophante (Rhagium sycophanta) de la forêt de la Hardth (Haut-Rhin, Alsace) :
    Photographie de la Rhagie sycophante, Rhagium sycophanta, un coléoptère brun poilu de la famille des Cerambycidae ou longicornes. Haut-Rhin, Alsace.
    Rhagie sycophante (Rhagium sycophanta)
    Macrophotographie du dessus des élytres d'un coléoptère cérambycidae du nom de Rhagium sycophanta, ou Rhagie sycophante. Ce coléoptère est noir et brun, avec un aspect poilu.
    Rhagie sycophante (Rhagium sycophanta, Cerambycidae, Coleoptera)

    Macrophotographie d’une Rhagie sycophante (Rhagium sycophanta) de la forêt de Ferrières (Seine-et-Marne, Île de France) :

    Macrophotographie en milieu naturel de la Rhagie sycophante (Rhagium sycophanta), sur un tronc d'arbre mort couché en sol dans la forêt de Ferrières (Seine-et-Marne, Île-de-France). Ce coléoptère est un longicorne (famille des Cerambycidae).
    Rhagie sycophante (Rhagium sycophanta)
    Photographie macro en milieu naturel d'un coléoptère brun de la famille des Cerambycidae, la Rhagie sycophante (Rhagium sycophanta). La photo illustre le camouflage de l'insecte, on voit ses élytres de la même couleur brune et noire que l'écorce du chêne sur lequel l'insecte se tient. Photo prise en Seine-et-Marne, forêt de Ferrières, Île de France.
    Rhagie sycophante (Rhagium sycophanta)
    Photographie de profil de la Rhagie sycophante (Rhagium sycophanta), un coléoptère longicorne (cerambycidae) qui vit dans les forêts. Forêt de Ferrières, Seine-et-Marne, Île-de-France.
    Rhagie sycophante (Rhagium sycophanta)

    Photographies macro sur fond blanc de la même rhagie sycophante :

    Macrophotographie sur fond blanc de la rhagie sycophante de face. Il s'agit d'un coléoptère de la famille des longicornes ou cérambycides (Coleoptera, Cerambycidae).
    Rhagie sycophante
    Photographie macro sur fond blanc de profil de la Rhagie sycophante, Rhagium sycophanta, un coléoptère longicorne (famille des Cerambycidae).
    Rhagie sycophante
    Photo de dessus d'une rhagie sycophante, Rhagium sycophanta (Coléoptère cérambycidé).
    Rhagium sycophanta
    Photo de profil d'une Rhagie sycophante (Rhagium sycophanta, coleoptera, cerambycidae).
    Rhagie sycophante

    Macrophotographie d’une larve de Rhagie [4] (probablement une larve de Rhagium sycophanta mais il existe quatre espèces en France) :

    Photographie de face d'une larve de coléoptère cerambycidae du genre Rhagium. Cette grosse larve a une tête orangée, un corps blanc avec des soies à l'arrière du pronotum et des ampoules ambulatoires très marquées.
    Larve de coléoptère cerambycidae du genre Rhagium
    Macrophotographie de dessus d'une larve de Rhagie (genre Rhagium), probablement de Rhagie sycophante. Forêt de Ferrières, Seine-et-Marne, Île-de-France.
    Larve de coléoptère cerambycidae du genre Rhagium
  • Iberodorcadion fuliginator ssp obesum var. pseudohypocritum du Sud de la France (Aveyron, Midi-Pyrénées), les larves de ce petit Dorcadion aux couleurs très variables se nourrissent de racines des "graminées" (famille des poacées) :
    Petit longicorne noir à bandes blanches de l'espèce Iberodorcadion fuliginator ssp obesum var. pseudohypocritum, Coléoptère Cerambycidae.
    Iberodorcadion fuliginator ssp obesum var. pseudohypocritum

Partager cet article pour soutenir Myrmecofourmis.fr:


Articles liés

Notes et références

[3Insectes remarquables de Lorraine et d’Alsace
Jean-Yves Nogret et Stéphane Vitzthum, éditions serpenoise.

[4Identification d’après Calmont B. 2006. Clé illustrée de détermination des larves des espèces françaises du genre Rhagium (Coleoptera Cerambycidae). Arvensis n°37-38 bis : 4-8. PDF



Poser une question:

Votre message
Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.