MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


Piqûres de fourmis rouges...

Les fourmis rouges piquent-elles ?

Les fourmis françaises peuvent-elles être à l’origine de douloureuses piqûres ? En réalité, la "fourmi rouge" qui pique est en partie un mythe : il y a bien des espèces qui possèdent un dard mais elles ne sont pas forcément rouges !

Morsure de "fourmi rouge" de l’espèce Polyergus rufescens qui ne possède pas de dard :

La plupart des fourmis sont dépourvues d’aiguillons, c’est le cas pour les sous-familles des Formicinae et des Dolichoderinae. Les Ponerinae sont de très petites fourmis noires qui, bien qu’équipées d’un aiguillon et possédant du venin, ne piquent pas. Enfin, chez les Myrmicinae, quelques espèces sont capables de piquer, comme les fourmis du genre Myrmica ou Manica rubida. En dehors des éventuelles réactions allergiques, ces piqûres désagréables sont relativement peu douloureuses et sans danger.

Une espèce de "fourmi rouge", Manica rubida, capable de piquer :
Fourmi rouge capable de piquer

Lors d’une piqûre de fourmis, on ressent une sensation de petits chocs électriques qui partent et reviennent par a-coups ou une brûlure. Les fourmis ne laissent pas de dard dans la peau. Généralement, un petit bouton rouge se forme autour de la piqûre.
La douleur part souvent après quelques minutes. Il est nécessaire de désinfecter le lieu de la piqûre par précaution. On peut également calmer un peu la douleur avec une source de froid (glaçon,...).

Par contre, les fourmis sont capables de mordre la peau en surface et d’y déposer un peu d’acide formique, qui est sans danger. On ressent alors un petit pincement désagréable sans vraie douleur. Ce pincement est assez impressionnant mais ne présente aucun danger. La sensation désagréable part presque immédiatemment mais la peau peut conserver quelques rougeurs plus longtemps.

Les piqûres sont en réalité souvent dues à d’autres insectes, certains ressemblent à des fourmis (comme les sclérodermes ou certaines guêpes aptères, c’est à dire sans elles) et c’est pour cela que l’on attribue certaines piqûres aux fourmis.


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 47119 / 2017440