MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes


Combat entre fourmis


Guerres de fourmis

lundi 22 février 2010 à 18:37

Les fourmis de différentes colonies essaient généralement d’éviter les combats, mais il arrive, lorsque deux fourmilières sont trop proches par exemple, qu’une guerre éclate.
Voici des vidéos de combats, guerres et intimidations entre fourmis de différentes colonies observées dans la nature.

Les combats de fourmis fascinent le grand public. De nombreux livres, films pour enfants et reportages font état de combats ou véritables guerres entre colonies de fourmis ou entre fourmis et termites.

S’il est vrai que certaines espèces, comme les fourmis esclavagistes, sont assez combatives, la plupart des fourmis préfèrent s’éviter, certaines se livrant même à une dance pour impressionner les autres colonies sans avoir à se battre [1].

Mais parfois, des combats éclatent entre colonies de fourmis. Par exemple, deux colonies peuvent se retrouver trop proches, et partager par exemple la même pierre. Si une des deux colonies perce accidentellement la cloison de la fourmilière, un combat peut éclater jusqu’à ce que la chambre soit scellée. Mais même dans ce cas, les fourmis se tuent rarement. Il arrive par contre que les fourmis délongent complètement l’autre colonie qui est obligée de partir et de relocaliser le nid entier à l’issue du combat. Lorsqu’elles défendent une source de nourriture, elles se content généralement juste d’essayer de déloger les autres fourmis en leur tirant les pattes ou les antennes.

La plupart des fourmis essayent donc principalement de s’impressionner pour chasser leurs adversaires. Mais dans de rares cas, les combats peuvent entraîner la mort de centaines de fourmis. En particulier, les petites fourmis des trottoirs du genre Tetramorium se livrent à des combats sanglants (ou "hémolymphant" devrait-on dire, étant donné que les fourmis n’ont pas vraiment de sang).

Voici quelques photos et vidéos montrant des combats dans la nature. La première vidéo a été causée par accident, les autres photos et vidéos montrent des combats de fourmis qui sont arrivés naturellement sans interventions et que j’ai juste observé.

Sur la vidéo ci-dessous, deux colonies partageaient la même pierre avant que je ne les mette accidentellement en contact lorsque j’ai retiré la pierre pour les observer. Vous pouvez voir certaines fourmis se tirer les pattes et les antennes. Ces deux colonies sont de deux espèces différentes, les fourmis rouges sont des Aphaenogaster et les fourmis noires des Polyrhachis. Cette espèce de fourmis rouges a un aiguillon (mais attention ce n’est pas le cas de toutes les fourmis rouges !) et essaient de piquer les fourmis noires pendant le combat.

Mais la cuticule des Polyrhachis est épaisse et aucune des fourmis ne sont mortes durant ce combat. Les fourmis se sont juste contentées de défendre leurs larves le temps de les rentrer dans leurs nids respectifs, puis j’ai replacé la pierre. Il est probable que ces fourmis aient ensuite probablement reconstruit une cloison pour séparer leurs nids.

Fourmis rouge
Sur la photo ci-dessus, une fourmi de l’espèce Myrmica rubra et une autre fourmi de l’espèce Formica fusca s’affrontent. La "fourmi rouge", Myrmica rubra, possède un aiguillon (comme toutes les Myrmicinae, mais pas comme toutes les fourmis rouges !) alors que la fourmi noire Formica fusca est incapable de piquer car elle ne possède pas d’aiguillon mais produit uniquement de l’acide formique qu’elle peut éjecter ou déposer sur son adversaire.

Sur cette autre vidéo, des fourmis du genre Aphaenogaster (les petites fourmis rouges ou brunes) sont entrées dans un nid de fourmis du genre Leptomyrmex (les grandes fourmis-araignées avec la tête rouge et le corps noir). Les Leptomyrmex essaient de sauver leurs larves et de reprendre contrôle de leur fourmilière.

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir un combat entre deux fourmis du genre Formica. Les fourmis sont ici en train de s’intimider, elles sont restées immobiles pendant de longues secondes avant que la Formica noire s’éloigne.
Fourmis se combattent
Formica combat

Ces Tetramorium sp (petites fourmis noires), qui atteignent 3mm ont des têtes d’ouvrières d’une autre espèce attachées à leur corps.
fourmi Tetramorium.

Il s’agit de fourmis du genre Solenopsis, seulement leurs têtes, accrochées aux antennes et pattes des fourmis Tetramorium.
Le reste du corps des fourmis Solenopsis a surement été coupé, on voit sur la deuxième fourmi que le corps est toujours présent. Les Tetramorium sp peuvent enlever ou couper les corps, mais les têtes des Solenopsis sp et leurs mandibules pourvues de dents sont fortement attachées, et les muscles mandibulaires sont "fermés" au repos. Une fourmis morte a donc les mandibules en position fermée et reste accrochée.

Les fourmis photographiées ci-dessous ont été trouvées mortes, veuillez excuser la mauvaise qualité des photos.
Macrophotographies de la tête des fourmis :

- La première fourmi Tetramorium, avec sur une patte, l’abdomen et la tête d’une fourmi du genre Solenopsis, solidement accrochée.
zoom sur la tête de la fourmis Solenopsis.

- La même, en zoomant un peu plus sur la tête de la fourmi, à l’endroit où les mandibules accrochent la patte de l’autre fourmi.
fourmis Solenopsis

- La tête de la fourmi Solenopsis et cette fois accroché directement sur l’antenne (cette partie de l’antenne, la première, s’appelle le scape) de la fourmi Tetramorium.

 JPEG - 153.3 ko
fourmis Solenopsis profil

- Une deuxième photo des mêmes fourmis, mais vue de dessus.
fourmis Solenopsis dessus


Forum

  • Solenopsis et Tetramorium
    2 novembre 2009

    Les Tetramorium seraient t-elles un moyen efficace de lutter contre les Solenopsis ?

    • Solenopsis et Tetramorium
      3 novembre 2009,par L@ fourmi

      Bonjour,
      Pourquoi vouloir lutter contre les Solenopsis ? On parle ici de Solenopsis cf fugax, qui est une espèce naturellement présente sur le sol français, comme plusieurs autres (liste des espèces supposées sur le site d’Antarea). Il est inutile de vouloir les combattre. Solenopsis invicta ou "grande fourmi de feu" est une espèce invasive qui n’est pas encore présente en France.

Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 22911 / 6119742