Présence d’Oeufs, Larves ou Cocons de Fourmis sous les fenêtres ou dans l’isolation

Voici ce qu’il faut faire en présence de fourmis sous les fenêtres et dans l’isolant, et pourquoi elles y sont !

Le couvain des fourmis est fait d’oeufs, larves et cocons (aussi appelés nymphes ou pupes). Ceux-ci ont besoin de chaleur pour se développer rapidemment. Pour cette raison, les fourmis déplacent parfois leur couvain dans des salles temporaires plus chaudes parfois séparées de leur nid principal. Ces petits nids satellites sont généralement temporaires et saisoniers.

Dans la nature, ils sont souvent situés sous des pierres chaudes ou entre des feuilles mortes au sol bien exposées au soleil. Dans les zones urbaines et autour des maisons, ces habitats sont plus rares car les humains ont tendance à les enlever. Autour des habitations, les fourmis se débrouillent donc avec d’autres habitats. Elles se logent dans les crevasses des boiseries comme les battants de fenêtres, les volets, les crevasses dans les murs ou sous les dalles des terrasses. On les retrouve aussi parfois dans les matériaux isolants. Les fourmis ne causent généralement pas de dégâts lorsque les batiments sont en bon état et que l’isolation est bonne. Si le bois est abimé ou que les murs ne sont pas étanches elles peuvent cependant se faufiler jusqu’à l’isolant. Les fourmis préfèrent les cavités déjà existantes. Cependant, il est possible qu’elles creusent un peu l’isolant des maisons pour agrandir les salles dans lesquelles elles placent leur couvain.

Elles peuvent donc déblayer de petites quantités de poussières de bois ou d’isolant qu’elles ont creusé, parfois même un peu de poussière de mortier si elles sont établies dans un murs ou entre des dalles.

Garder une trace de la quantité de matériau que les fourmis ont déblayé peut permettre d’estimer les dommages causés. Ils sont généralement moindres. Les nids de fourmis temporaires ou non sont plus problématiques dans le bois. La plupart des fourmis ne causent pas de dégâts majeurs mais leur présence dans les poutres indiquent généralement que le bois est déjà abimé, soit par les intempéries (infiltrations d’eau ou exposition à la pluie sans traitement) soit par d’autres insectes xylophages tels que les coléoptères, par exemple la petite vrillette. Les termites peuvent aussi causer des dommages initialement avant d’autres remplacés par des fourmis qui utilisent leurs galeries.

Nos conseils pour chasser les fourmis sont disponibles dans cet autre article. Si vous identifiez un problème, essayez d’évaluer les dégâts. Vous pouvez faire appel à un spécialiste du bois de votre région pour inspecter les charpentes, l’isolation et les boiseries. En cas de problème, contactez plusieurs exterminateurs et demandez toujours plusieurs devis avant de faire votre choix.


Partager cet article pour soutenir Myrmecofourmis.fr:


Articles liés



Poser une question:

Votre message
Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.