MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


Ne vous laissez pas avoir : les larves de libellules sont de redoutables prédatrices

Odonata ; Zygoptera ; Lestes sp

Vous saviez probablement déjà que les libellules adultes étaient de redoutables prédatrices. Il suffit de passer quelques minutes au bord d’un lac en été pour les observer chasser au vol moustiques et autres moucherons des bords d’eau qui essaient de ruiner vos vacances.

Macrophotographie de larve de libellule sur fond blanc.
 JPEG - 34.6 ko
Larve de libellule (de face)

Mais peut-être ne saviez-vous pas que les larves de libellules, elles aussi, capturent ces insectes dont les larves sont pour la plupart aquatiques. Dotées de larges yeux, mais aussi capables de sentir les vibrations et diverses molécules émises par leurs proies, ce sont de redoutables prédatrices. Et pour capturer les larves de chironomes, de moustiques ou les daphnies, elles n’ont même pas besoin de se déplacer. Elles utilisent en effet leur labium (une pièce buccale présente chez les insectes) qui est dit préhensile, car la libellule le projète en avant pour capturer les proies. Le labium des larves de libellules est parfois appelé "masque". Au repos, il est replié sous la tête, mais dès lors que la larve de libellule repère une proie, elle le projette sur la proie tout en écartant les deux crochets situés à l’extrémité du masque [1]. Le masque se replie aussitôt et les crochets se referment en même temps, ramenant ainsi la proie vers les puissantes mandibules de la larve de libellule.

Sur cette petite vidéo, on voit une larve de demoiselle (ou Zygoptère) capturant des larves de chironomes. Les petites séquences sont d’abord montrées en ralenti afin de pouvoir observer plus facilement le masque de la larve de libellule qui se détend pour attrapper la proie.

De nombreux arthropodes sont victimes des embuscades des larves de libellules. Leur alimentation est généralement composée de daphnies, de copépodes, aselles, de larves de chironomes, moustiques et autres mouches, d’aselles et même des autres larves de libellules !

Une fois complètement développées, les larves de libellules possèdent de petits embryons d’ailes visibles lorsqu’on les observe de dessus. Elles sortent alors de l’eau et montent sur une tige, une branche d’arbre tombée dans l’eau ou un rocher à proximité de la berge. Là, elles quittent leur corps de larve et une libellule complètement développée s’extirpe de son ancienne peau, laissant derrière elle une sorte de carapace vide appelée exuvie. Cette étape de la vie des libellules est appelée métamorphose (voir la vidéo ci-dessous) :

Cette exuvie garde presque à l’identique la forme de la larve qu’elle contenait. Pour les entomologistes, les exuvies sont très intéressantes car elles permettent d’identifier les libellules sans capturer d’individus vivants. Il existe des clés d’identification des exuvies de libellules qui pourront vous êtres utiles si vous souhaitez découvrir quelles espèces de libellules sont présentes dans votre mare, tout en évitant le risque d’abimer les larves ou les adultes lors d’une capture [2].


Références et définitions

[2Cahier d’identification des libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. GRAND Daniel, BOUDOT Jean-Pierre, DOUCET Guillaume. Biotope Editions - 2014.

Mots-clés

Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 1333 / 2024222