MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes


Pompiles, guêpes chasseuses d’araignées

Hymenoptera, Pompilidae, Auplopus

Les pompiles (guêpes solitaires de la famille des Pompilidae) sont des guêpes qui chassent des araignées, les paralysent et les transportent dans leur nid. Il arrive même parfois que la guêpe coupe les pattes de l’araignée pour la transporter plus facilement. La guêpe pondensuite un oeuf su cette araignée. Après éclosion, la larve de guêpe se nourrit de l’araignée encore vivante et paralysée, jusqu’à ce que son développement soit terminé. La larve se transforme alors en nymphe, puis en guêpe et le cycle recommence.

Pompile
Les pompiles sont des hyménoptères proches des guêpes. Ces guêpes vivent de manière solitaire, et chassent les araignées qu’elles paralysent pour nourrir leurs larves.
Pompile transportant une araignée
Une fois l’araignée repérée et paralysée, la guêpe va construire dans un endroit caché, une petite cellule en terre où elle déposera l’araignée et un oeuf. La larve qui sortira de l’oeuf pourra alors se nourrir de l’araignée.
pompiles
Macrophotographies du Pompile de l’espèce Auplopus carbonarius. L’araignée n’est pas identifiée, on peut observer que le pompile à sectionné les pattes de l’araignée pour la transporter plus facilement.
Pompiles et araignée

Vidéo du pompile géant Australien Cryptocheilus bicolor, qui chasse des araignées loups et des Sparassidae :


Forum

  • Pompiles, guêpes chasseuses d’araignées
    25 juin 2017, par Florence

    Bonjour,
    Il semble qu’une pompile ait élu domicile dans ma cuisine, sur mes étagères et je souhaiterais qu’elle aille nicher ailleurs. Elle reconstruit ses nids avec ténacité. Connaissez vous un moyen de la faire partir ? Merci d’avance

    • Pompiles, guêpes chasseuses d’araignées
      26 juillet 2017,par La fourmi

      Bonjour,

      si vous continuez à retirer ses constructions elle arrêtera de revenir après quelques jours.

      Bien cordialement

  • Pompiles, guêpes chasseuses d’araignées
    25 juin 2009, par Captcha

    Elle lui coupe les pattes ... ! pas bête la bête ...

    La grosse poche blanche, c’est l’abdomen de l’araignée ou un sac avec ses oeufs ?

    • Pompiles, guêpes chasseuses d’araignées
      26 juin 2009,par L@ fourmi

      C’est bien l’abdomen de l’araignée !

    • Pompiles, guêpes chasseuses d’araignées
      29 août 2016,par Jean-Philippe CHAILLOUS

      "Elle lui sectionne les pattes pour la transporter plus facilement..." C’ėtait la théorie du Dr Erasmus Darwin, le père de Charles. Jean-Henri Fabre conteste cette explication et prétend que c’est uniquement parce que les pattes ne sont pas... comestibles pour sa larve et font partie des déchets. Ce n’est en effet pas le poids supplémentaire des pattes qui empêcherait la guêpe de transporter l’araignée à travers les airs...

    • Pompiles, guêpes chasseuses d’araignées
      30 août 2016,par La fourmi

      Bonjour,

      merci pour votre remarque, je pense que vous avez raison et qu’il faut nuancer ces propos. Toutefois, le poids reste un argument valable à mon avis, et il y a aussi l’encombrement lié aux pattes de l’araignées.
      Toutes les différentes hypothèses seraient très difficiles à tester, mais je pense qu’elles se rejoignent. Pourquoi transporter des pattes lourdes et encombrantes que la larve ne mangera pas. Qu’en pensez-vous ?

      Bien cordialement,

    • Pompiles, guêpes chasseuses d’araignées
      4 août 2018,par Franck Herbrecht

      Bonsoir,
      Seuls les pompiles du genre Auplopus coupent les pattes des araignées qu’ils capturent, les autres jamais. Les Auplopus sont des pompiles potiers : ils enferment l’araignée paralysée et sur laquelle ils ont pondu leur oeuf dans un petit tonnelet de terre. On peut supposer que les pattes gêneraient la mise en pot. Parois, chez les autres pompiles, les pattes de l’araignée sont également consommées par la larve, c’est fréquent chez les Dipogon par exemple. Seules les griffes des pattes de l’araignées sont délaissées. Par ailleurs, transporter (et parfois tirer sur une surface verticale, vers le haut) une araignée qui peut faire plusieurs fois son propre poids ne fait pas peur aux femelles de nombreuses espèces, comme Agenioideus apicalis qui chassent les ségestries. Je pense donc que Fabre se trompait en généralisant les "moeurs" d’une seule espèce à tous les représentants d’une famille (5000 espèces connues)... alors que les comportements de prédation et de reproduction sont si variées chez les pompiles !
      Bien cordialement,
      Franck

    • Pompiles, guêpes chasseuses d’araignées
      18 août 2018,par La fourmi

      Merci beaucoup pour ces informations complémentaires très intéressantes.

    • Pompiles, guêpes chasseuses d’araignées
      5 août 2017,par fanny

      Bonjour,
      J’ai entendu des bruits étranges sortir de mes poutres du salon et un temps après j’ai trouvé un bout de boue séchée sur mon canapé (il est juste sous une poutre)
      Plus tard une guêpe à volée au dessus de ma tête et elle ressemble étrangement à une guêpe solitaire.
      Sont-elles dangereuses pour l’homme, demain mon fils revient à la maison ??
      Dois-je faire intervenir quelqu’un ?
      Merci à ceux qui prendront le temps de me répondre

Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 14313 / 4160265