MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Quelques espèces de fourmis


Il serait impossible de présenter toutes les espèces de fourmis une à une tellement celles-ci sont nombreuses ! Cette rubrique vise donc à présenter quelques espèces de fourmis remarquables par leur morphologie, leur anatomie ou leur mode de vie.

Articles de cette rubrique


Fourmilière de Formica rufibarbis

Les Formica rufibarbis sont de grandes fourmis noires à l’abdomen orange à rouge sombre. Elles sont très présentes en ville, dans les jardins et dans les pelouses sèches. En creusant la terre pour construire leurs galeries, elles aèrent le sol et l’enrichissent en enfouissant divers débris animaux et végétaux.



Myrmecina graminicola : une fourmi qui vit dans le sol

Myrmecina graminicola est une espèce de fourmis vivant exclusivement dans le sol et dans la litière des forêts. Ses couleurs sombres lui procurent un excellent camouflage qui rend difficile son observation.



Les fourmis d’Argentine envahissent Nantes

La fourmi d’Argentine, auparavant présente uniquement dans le Sud de la France, a été identifiée à Nantes. Il s’agit de l’invasion la plus au Nord recensée jusqu’à présent en Europe, (en dehors des serres et bâtiments chauffés).



La fourmi d’Argentine envahit le Sud de l’Europe !

La fourmi d’Argentine forme une supercolonie allant de l’Italie à l’Espagne, en passant par les côtes Françaises : une seule colonie avec des millions de reines et des milliards d’ouvrières qui s’étend sur des centaines d’hectares !



Les effrayantes mandibules des fourmis Myrmoteras

Les fourmis du genre Myrmoteras possèdent d’impressionnantes mandibules qu’elles sont capables d’écarter à plus de 180° ! Avec leurs yeux immenses, ce sont de redoutables prédatrices.



Fourmis des genres Temnothorax et Leptothorax

Les fourmis des genres Temnothorax et Leptothorax sont de petites fourmis de la sous-famille des Myrmicinae. Elles vivent généralement dans des petites cavités préformées, dans les roches pour certaines espèces, dans la litière des forêts pour d’autres ou encore dans les branches creuses encore fixée aux arbres pour certaines Temnothorax arboricoles.



Reines parasites, fourmis à fondation dépendante Chtonolasius

Les reines fourmis du sous-genre Chtonolasius sont dites à "fondation dépendante". Cela signifie qu’elles doivent s’introduire dans une colonie de fourmis déjà existante et tuer la reine en place pour la remplacer si elles veulent fonder leur propre colonie. On différencie facilement les reines de Chtonolasius des autres Lasius par leur tête aussi large que leur thorax.



Fourmis des bois ou fourmis rousses

Les fourmis des bois ou fourmis rousses appartiennent au genre Formica (Formica sens strict). Elles construisent des dômes d’aiguilles ou de brindilles dans les forêts mixtes ou dans les forêts de résineux. Ces immenses nids peuvent être connectés entre eux (polydomie) et contenir des millions d’ouvrières et plusieurs centaines de reines.



Ces fourmis de la canopée qui font du parapente...

Certaines fourmis tropicales vivant dans la canopée possèdent une morphologie très particulière leur permettant de s’orienter durant leur chute.



Guide des fourmis de France

Quel livre choisir pour identifier les fourmis de France, Suisse et Belgique ? Voici une sélection de livres français pour vous aider à déterminer les espèces de fourmis vivant en France, en Belgique et au Luxembourg. Ils contiennent des clés d’identification et des informations sur la biologie et l’écologie des fourmis.



Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 6245500