MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Petits animaux, insectes


Cette rubrique contient tous les articles ne portant pas sur les fourmis ou sur les insectes liés aux fourmis. Lorsqu’il y a assez d’articles, ceux-ci sont regroupés par ordre. Il existe plusieurs ordres d’insectes en France, Suisse et Belgique : les Hyménoptères regroupent les bourdons, les guêpes, les abeilles et les frelons ; les Coléoptères regroupent de très nombreux insectes dont les coccinelles, les scarabées, les capricornes, les dytiques, etc... ; les Diptères forment également un des plus gros ordre, avec les mouches, les tipules, les taons, les syrphes et de nombreux autres ; les Lépidoptères sont les papillons ; les Odonates les demoiselles et libellules ; les Dictyoptères (Blattoptères, Mantoptères, Isoptères) regroupent les blattes ou cafards, les mantes et les termites ; les Orthoptères comprennent les criquets, sauterelles, courtillères et grillons ; les Hémiptères regroupent d’un côté les des punaises, réduves, gerris et nèpes (Hétéroptères), et de l’autre côté les pucerons, cochenilles, cigales, cicadelles et cercops ; les Trichoptères regroupent les porte-bois ou phryganes ; les Névroptères sont les chrysopes, les mantispes et les fourmilions ; les Mégaloptères et Raphidioptères sont moins nombreux et moins connus car ils sont assez rares ou vivent dans des milieux particuliers ; les Psocoptères et Thysanoptères sont très abondants mais petits et on les prend souvent pour des moucherons... enfin, les Phasmoptères sont si discrets en France qu’il est très difficile de les trouver !

Mais ce n’est pas tout, on ne rencontre pas que des insectes en fouillant le sol ou en soulevant les pierres : les Isopodes regroupent entre autres les cloportes et aselles ; les Myriapodes, eux, regroupent les scutigères qui s’infiltrent souvent dans les maisons, les mille-pattes ou iules, les gloméridés, les scolopendres et les Lithobie ; les Arachnides eux sont souvent les plus redoutés : scorpions, araignées, tiques, acariens et pseudoscorpions... ils n’ont rien pour plaire, à moins de s’y intéresser de plus près !

Enfin, vous croiserez peut-être quelques photos de mollusques, cladocères (les daphnies qui servent souvent de nourriture à poissons !), amphibiens et reptiles ! Bonne visite à vous.

Articles de cette rubrique


Le triton alpestre, Ichthyosaura alpestris

Le triton alpestre est un amphibien terrestre et aquatique qui se distingue des autres espèces de tritons de France par un ventre entièrement orange vif et des points noirs présents sur les bandes blanches latérales. Voici une fiche sur sa biologie, son écologie, sa systématique et sur ses menaces et statuts de protection.



Donnant-donnant : comment la sauge impose la pollinisation aux abeilles

Les relations entre pollinisateurs et plantes à fleurs sont extrêmements diverses. Plusieurs plantes ont évolué de telle sorte qu’elles forcent les pollinisateur à prélever et à déposer le pollen, c’est le cas de la sauge...



Araignées-loups : la famille des Lycosidae

Des araignées courent à toute vitesse sur le sol de votre jardin ? Ce sont probablement des araignées loups, ou Lycosidae. Elles sont parfois aussi appelées tarentules ou lycoses. Si elles peuvent être effrayantes lorsqu’elles courent sur les feuilles mortes au sol, elles restent parfaitement inoffensives tant qu’on ne les coince pas entre nos doigts...



La guêpe dont la larve s’accroche aux araignées a éclos !

Dans un autre article, Myrmecofourmis.fr vous avait présenté un étrange parasite d’araignées : une larve qui restait fixée sur le dos des araignées et se nourrissaient de leurs fluides corporels... l’adulte est maintenant éclos !



Curculio elephas, le charançon ou balanin de la châtaigne

C’est à cause de lui que les châtaignes que vous ramassez en automne sont véreuses : le charançon de la châtaigne et son rostre disproportionné, aussi appelé Curculio elephas est un balanin commun dans les forêts de France.



Araignées de France

Les araignées sont souvent considérés comme des bestioles effrayantes et dangereuses, mais en réalité, il suffit de s’y intéresser d’un peu plus près pour découvrir une diversité incroyable de formes et de couleurs.



Le défi de l’Hydrophile : être adapté à la course, au vol et à la nage en apnée !

C’est un des plus grands coléoptères de France qui cumule les records : l’hydrophile maîtrise aussi bien la course à pied que le vol ou la nage !



La couleuvre vipérine, Natrix maura

Malgré l’emprunt de son nom aux redoutées vipères, la couleuvre vipérine est un serpent complètement inoffensif. Elle ne doit ce nom qu’à ses airs de vipères...



Les chrysopes, des "mouches" aux yeux d’or

Les chrysopes, ou mouches aux yeux d’or, sont des insectes inoffensifs qui rentrent parfois dans nos maisons pour passer l’hiver, mais sont très utiles au jardin. Insectes auxiliaires, ils dévorent les pucerons de nos potagers.



Les polydesmidés, mille-pattes à épaulettes

D’étranges mille-pattes à épaulettes vivent dans la litière. Ils appartiennent à la famille des Polydesmidés et participent activement à la dégradation des feuilles et branches mortes.



Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 6744001