MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Coléoptères : scarabées, coccinelles, capricornes, lucanes, charançons, staphylins,...


Découvrez ici des coléoptères aux formes et aux couleurs incroyables qui sont visibles en France !
Les coléoptères sont caractérisés par leurs élytres qui recouvrent une deuxième paire de vraies ailes membraneuses et par leurs pièces buccales broyeuses. Ils portent de nombreux noms vernaculaires, cet ordre très diversifié regroupe en effet les scarabées, coccinelles, capricornes, lucanes, chrysomèles, charançons, hannetons, staphylins, carabes,...

Articles de cette rubrique


Curculio elephas, le charançon ou balanin de la châtaigne

C’est à cause de lui que les châtaignes que vous ramassez en automne sont véreuses : le charançon de la châtaigne et son rostre disproportionné, aussi appelé Curculio elephas est un balanin commun dans les forêts de France.



Staphylins rouges et noirs, Paederus

Les staphylins sont des insectes rapides et qui sont généralement prédateurs. Les petits staphylins rouges et noirs à la cuticule brillante et au corps allongé qui sont présentés dans cet article appartiennent probablement à l’espèce Paederus littoralis. On peut confondre cette espèce avec d’autres (...)


Mylabris variabilis, le Mylabre inconstant

Le mylabre inconstant, ou Mylabris variabilis, est un coléoptère au corps noir rayé de vives bandes rouges ou oranges. On peut le voir en été sur les fleurs ou sur le sol. Les larves des mylabres inconstants sont parasites.



Le doryphore de la pomme de terre

Le doryphore est le plus redoutable prédateur des patates de nos jardins potagers. Les larves de ce coléoptère très coloré se nourrissent en effet des plantes de la famille des solanacées, comme les pommes de terre, tomates et aubergines.



Coccinelles de France

Difficile de se sortir de la tête l’image de la coccinelle rouge à points noirs. Et pourtant, les coccinelles forment une grande famille d’insectes appartenant à l’ordre des Coléoptères, et dont les couleurs sont très variées et très variables au sein même des espèces. Noires à points jaunes, noires à points rouges, roses à points noirs, blancs à bandes sombres... les couleurs des différentes espèces de coccinelles présentes en France n’ont pas fini de vous étonner.



Le gyrin ou tourniquet, un coléoptère nageur

Les gyrins ou tourniquets sont de petits coléoptères souvent noirs ou bruns de la famille des Gyrinidae qui chassent des proies à la surface de l’eau ou mangent de petits insectes morts. Ils flottent la plupart du temps, mais zigzaguent ou tournent sur eux-mêmes très rapidement lorsqu’ils sont dérangés. On les trouve partout en France, Suisse et Belgique sur les plans d’eaux calmes. Pour ne pas se faire dévorer par les animaux aquatiques ils possèdent une deuxième paire d’yeux composés sous leur corps et produisent des substances toxiques !



La chrysomèle de l’aulne, un coléoptère bleu métallique

La chrysomèle de l’aulne ou galéruque de l’aulne, Agelastica alni, est un coléoptère phytophage. Les adultes se nourrissent des feuilles d’aulnes, en creusant des trous, alors que les larves causent leurs brunissements car elles se contentent de racler le dessus des feuilles. Malgré sa couleur bleu métallisée singulière et la ponctuation dense de ses élytres, d’autres insectes lui ressemblent et il est difficile de correctement l’identifier.



Le défi de l’Hydrophile : être adapté à la course, au vol et à la nage en apnée !

C’est un des plus grands coléoptères de France qui cumule les records : l’hydrophile maîtrise aussi bien la course à pied que le vol ou la nage !



Le charançon ou "balanin" du chêne

Les charançons ont mauvaise presse... mais à qui le charançon du chêne porte-t-il préjudice ? Et comment peut-on le distinguer des autres espèces forestières du genre Curculio ?



Les galéruques, de petits coléoptères noirs aux énormes abdomens

Les galéruques (genre Galeruca) sont des coléoptères de la famille des chrysomèles. Chez ces insectes, les femelles possèdent en période de reproduction des abdomens gigantesques que les élytres ne suffisent plus à cacher.



Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 6198210