MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Coléoptères : scarabées, coccinelles, capricornes, lucanes, charançons, staphylins,...


Découvrez ici des coléoptères aux formes et aux couleurs incroyables qui sont visibles en France !
Les coléoptères sont caractérisés par leurs élytres qui recouvrent une deuxième paire de vraies ailes membraneuses et par leurs pièces buccales broyeuses. Ils portent de nombreux noms vernaculaires, cet ordre très diversifié regroupe en effet les scarabées, coccinelles, capricornes, lucanes, chrysomèles, charançons, hannetons, staphylins, carabes,...

Articles de cette rubrique


Le dytique utilise ses ailes pour vivre sous l’eau !

Les dytiques sont des insectes aquatiques de l’ordre des coléoptères et de la famille des Dytiscidae. Ils sont prédateurs d’autres insectes, d’arthropodes et de petits amphibiens à l’état de larves et d’adultes. Ils nagent à l’aide de leurs pattes arrières, et respirent en capturant de l’air sous leurs élytres. Ils font partie des insectes les plus courants dans les mares, les étangs et les bassins où il n’y a pas de poissons.



Le Crache-Sang

Le crache-sang, aussi appelé chrysomèle noire ou timarque, est un insecte de l’ordre des coléoptères qui émet un liquide rougeâtre et toxique qui ressemble à du sang lorsqu’il est stressé.



La larve de dytique, terreur des étangs

Ses pièces buccales la trahissent : la larve de dytique est un redoutable prédateur aquatique, tout comme le dytique adulte elle se nourrit de petits invertébrés qu’elle capture entre ses mandibules acérées.



La petite vrillette, un coléoptère xylophage

La petite vrillette est un insecte xylophage de l’ordre des coléoptères qui s’attaque au bois sec des meubles, escaliers, planchers et tableaux présents dans les maisons. Elle est responsable des galeries et des petits trous ronds dans le bois.



Les méloés : des coléoptères bleus parasites

Les méloés sont des insectes de l’ordre des coléoptères, comme les scarabées et les coccinelles. L’espèce de méloé la plus courante est Meloe proscarabaeus, les femelles de cette espèce ont un abdomen énorme et sont de couleur bleu ou noir métallique. Leur thorax est très nettement séparé de leur tête et de leur abdomen, et ressemblent vaguement à de grosses guêpes ou fourmis sans ailes. Les larves de méloés sont appelées triongulins et parasitent certaines espèces d’abeilles solitaires.



Coléoptères nageurs : le dytique a des rames à la place des pattes

Certains insectes se sont adaptés de manière étonnante à leur environnement. Les pattes des dytiques sont ainsi devenues de véritables rames au cours de l’évolution...



Meligethinae, les touts petits coléoptères noirs des fleurs

Avez-vous déjà remarqué ces milliers de petits coléoptères noirs qui se cachent dans les étamines des pissenlits et des marguerites au printemps ? Ces petits coléoptères floricoles se nourrissent de pollen et de nectar, ils appartiennent généralement à la sous-famille des Meligethinae.



Charançons

Les charançons sont les coléoptères de la famille des Curculionidae. On les retrouve parfois dans certaines denrées alimentaires comme les noisettes et les chataignes, ce qui leur vaut une mauvaise réputation. Mais cette famille abrite de très beaux coléoptères riches en couleurs !



La chrysomèle à tête cachée

Les chrysomèles cryptocéphales sont de petits coléoptères souvent très colorés avec une cuticule vert métallisée ou rappelant parfois les couleurs des coccinelles.



Curculio elephas, le charançon ou balanin de la châtaigne

C’est à cause de lui que les châtaignes que vous ramassez en automne sont véreuses : le charançon de la châtaigne et son rostre disproportionné, aussi appelé Curculio elephas est un balanin commun dans les forêts de France.



Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 6024262